A l’occasion des 130 ans de Panhard fêtés en Bretagne à La Prénessaye du 17 au 19 septembre 2021.

Publié le 08 septembre 2021 à 06h30

Des voitures Panhard exposées à Pontivy le 17 septembre

La marque n’existe plus depuis 1967 mais les amateurs de Panhard entretiennent le souvenir et les véhicules anciens. Ils présenteront une trentaine de modèles à Pontivy le 17 septembre, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, puis à La Prénessaye, berceau de la famille Panhard. (Le Télégramme/Patrick Hernot)

Les amateurs de véhicules anciens ont rendez-vous au square Lenglier, à Pontivy, le vendredi 17 septembre. Première étape d’un rassemblement de voitures Panhard en Centre-Bretagne.

Comment reconnaît-on un amateur de Panhard dans un cercle de collectionneurs de véhicules anciens ? À sa façon de prononcer le nom de sa marque préférée. Si c’est  le panard de piloter une voiture ancienne, on conduit une « Pan-hard » ! Un nom à la lointaine origine de Centre-Bretagne. « Le berceau de la famille Penhart est situé à La Prénessaye, entre Loudéac et Plémet dans les Côtes-d’Armor. Il a ensuite été francisé en en Panhard lorsqu’ils sont montés en région parisienne », raconte Roger Le Douarin, le président-fondateur du « Panhard concept historique », créé en octobre dernier.

C’est la marque automobile la plus ancienne au monde.

« On concentre notre activité sur l’aspect historique. On laisse aux clubs la vente de véhicules et de pièces. Mais nous travaillons ensemble », résume celui qui pilote une Dyma Junior 1953 et est à la manœuvre du « Breizh Panhard », le rassemblement de Panhard des 17, 18 et 19 septembre, qui commencera à Pontivy pour s’achever à La Prenessaye en passant par Loudéac. « Je voulais créer cet évènement à l’occasion des Journées européennes du patrimoine pour célébrer les 130 ans de la marque Panhard et Levassor », explique Roger Le Douarin qui a reçu le soutien des clubs de collectionneurs Panhard et Levassor. « C’est la marque automobile la plus ancienne au monde », s’enthousiasme Charly Rampal, le président du Panhard Racing team, qui a répondu à l’appel depuis Marseille.

35 véhicules exposés

Le Pontivyen Roger Jouan a également embarqué dans cette aventure. Comment pouvait-il en être autrement pour cet ancien garagiste, fils du dernier concessionnaire Panhard dans la cité napoléonienne ? « Panhard produisait des véhicules haut de gamme avant la Seconde Guerre mondiale, puis des voitures populaires, avant d’être repris par Citroën en 1965 et d’arrêter définitivement sa production en 1967 », rappelle Roger Jouan. « C’est aussi le constructeur qui a relancé le sport automobile après guerre et remporté à dix reprises les 24 heures du Mans », complète le volubile Provençal. 35 Panhard rutilantes, et toujours roulantes, rallieront Pontivy le 17 septembre. Elles seront exposées dans le square Lenglier.

« Tous les véhicules présentés ont été fabriqués après la Seconde Guerre mondiale. Certains collectionneurs viendront de Belgique et des Pays-Bas », annonce Roger Le Douarain. Il a également obtenu le feu vert du Musée des transports à Paris, qui acheminera un car Chausson de 1959 équipé d’un moteur Panhard. L’étape pontivyenne de ce rassemblement sera aussi l’occasion d’une reconstitution d’une photo publicitaire de la marque prise rue du Fil en 1963. « Il s’agissait du lancement du modèle break Panhard PL17 », précise l’intarissable président du « Panhard concept historique ».

À l’issue de l’exposition, les véhicules anciens quitteront Pontivy direction Loudéac en proposant un défilé dans les rues du centre-ville.

Pratique

Rassemblement square Lenglier, vendredi 17 septembre, de 9 h 30 à 16 h 30. Entrée gratuite. Départ à 16 h 30 pour un défilé quai d’Arcole, quai Niemen, rue de Friedland, rue Nationale et rue du Général-de Gaulle.